Si vous avez aimé ce blog, n'hésitez pas à laisser un commentaire ou me suivre via Google + ou twitter!

jeudi 19 septembre 2013

Sac à dos Quechua "Arpenaz 20"

Durée du test : quelques randonnées d'une journée durant 2 semaines
Caractéristiques globales du matériel : 20 litresH x L x P = 45 x 26 x 22 cm 



J’ai acheté ce sac à dos "Quechua Arpenaz 20" il y a quelques années. Je ne l'avais jamais encore trop utilisé. Il me servait simplement à embarquer quelques affaires pour une soirée ou journée quelconque.

Mais cette année, pour les vacances d’été, je l’ai emporté pour un but bien précis : me servir de sac à dos pour des randonnées d’une journée. Soit pour porter : bouteille(s) d’eau, lampe frontale, casse-croûte et autres coupe faim, petite laine, lunettes de Soleil, bâtons de marche et appareil photo.
C’était un parfait test pour ce petit sac à dos, qui paraissait avoir une capacité suffisante pour ce style de sortie !

Ce que je recherche pour un sac à dos comme celui-ci, c’est confort, polyvalence, légèreté, facilité d’utilisation. Il doit me permettre d’accrocher facilement ma sacoche d’appareil photo à l'avant pour pouvoir le « dégainer » facilement, et l’ouverture doit être suffisamment grande pour le ranger facilement.

Après plusieurs essais, voici les points positifs :

  • C’est un sac léger, gros point positif !
  • Il possède des sangles ventrales et dorsales qui évitent de trop peiner.
  • Les bretelles sont rembourrées, et assez confortables.
  • Les deux poches sur les côtés et celle sur le dessus sont pas mal et assez grandes.
  • Il a aussi deux élastiques permettant d'y accrocher les bâtons de rando, par exemple :

Les points négatifs maintenant :
  • Il est assez inconfortable et n'est pas vraiment réglable !!!!! Je pense que plusieurs choses sont en cause : déjà il n’est pas renforcé au dos, il s’affaisse et marque un creux dans le bas du dos ; ensuite, la sangle ventrale n’est pas ergonomique et mal placée, elle ne se règle pas facilement, surtout pour une femme. En gros il est difficile d’avoir un maintient du sac sur les hanches (le sac se creuse) c’est donc les épaules qui supportent l’ensemble du poids, malgré les sangles de « renforts » entre le corps du sac et les bretelles => mal de dos assuré !
  • Le sac possède un filet, qui est en soi très pratique pour mettre une bouteille d’eau ou autre matériel devant être facile d’accès. Cependant celui-ci est situé à l’avant du sac, le poids du matos (en l’occurrence la bouteille d’eau), tire donc le sac à l’arrière => mal de dos assuré !!!!
  • L’ouverture principale du sac en vraiment trop petite, il est difficile de ranger et il est difficile d’accéder aux affaires à l’intérieur. Ça limite aussi la taille du matériel, pas question d’avoir une sacoche d’appareil photo trop imposante, ça ne passera pas :
  • Il manque une petite poche sur les sangles ventrales pour ranger un petit APN ou un paquet de mouchoirs.


En bref : je ne recommande pas ce sac à dos pour de « vraies randonnées », il n’est pas assez confortable, tire trop les épaules vers l’arrière, et n’est pas ergonomique. Par contre, il peut aisément être utilisé pour des petites balades, comme « sac à main », etc. car il est assez grand et possède de nombreuses « petites poches ».
  


Du coup, sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés chez « Koodza », le cousin discount de décathlon. On a trouvé le sac à dos « Forclaz 22 AIR », qui a l’air plutôt pas mal. A essayer donc, lors d’une prochaine rando !

A bientôt pour de nouveaux essais matos !