Si vous avez aimé ce blog, n'hésitez pas à laisser un commentaire ou me suivre via Google + ou twitter!

mardi 14 janvier 2014

Le chiropracteur, ou l'autre nom du magicien !

Ce week-end a été particulièrement chargé : samedi magasin de jouet (= le vieux campeur!) et dimanche, entrainement pour le Bourges-Sancerre. Mais aujourd'hui j'ai envie de vous parler d'autre chose, car ce matin, je suis allée voir une magicienne!!!

Après avoir essayé tous les ostéos de France et de navarre (non, non, je n'exagère pas du tout!), on m'a conseillé d'aller rendre visite à un chiropracteur. Un quoi, me direz-vous????? Un chiropracteur ou la personne aux doigts de fée, qui vous dénoue tous les maux que vous pouvez avoir.

Comme c'est une profession plutôt méconnue, je vais d'abord expliquer à peu près ce que c'est, et surtout la différence avec un ostéopathe.
Alors tout d'abord, la chiropraxie est une médecine douce reconnue par l'organisation mondiale de la santé. Contrairement à un ostéopathe, le chiropracteur est habilité à manipuler la colonne vertébrale du patient. Et oui, un ostéo ne doit pas vous faire "craquer", il ne peut que travailler sur la boite crânienne et les viscères, et exercer des étirements.
Pour devenir chiropracteur, il faut 6 années d'études de médecine. En résumé, c'est environ pareil que pour un généraliste, sans l'étude des médicaments qu'il ne peut pas prescrire. Pour devenir ostéopathe, toute personne peut s'inscrire aux 2600h de formation.
Pour plus de renseignements, je vous invite à regarder ce site, qui est celui de mon chiropracteur et qui est très bien fait.

Alors, qu'est-ce que ça a changé pour moi? Bon, je n'ai pas encore beaucoup de recul, mais voilà mes premières impressions.
D'abord, ma chiropracteur a commencé par me poser des questions sur moi, ma santé, pourquoi je suis venue la voir. Deux choses pour moi : mon éternelle douleur à la hanche droite (une cruralgie selon TOUS les médecins que je suis allé voir avant) et le basculement de la partie gauche mon bassin (vue par ma podologue).
Après discussion avec elle, il est apparu que ce n'était absolument pas une cruralgie (soit un pincement du nerf crural), mais une sorte de "courbature" d'un tout petit muscle de la jambe (dont je ne me rappelle plus le nom! mais qui sert à soulever la jambe, en gros). Ce muscle, situé en haut de la jambe, était en fait plein d'acide lactique. Ça, couplé au basculement de la partie droite de mon bassin vers l'avant (l'autre côté étant basculé vers l'arrière... moi? en kit? euh... ouais!!!), c'était détonnant! Et extrêmement douloureux après chaque session sportive.

Elle m'a manipulé avec des massages essentiellement pour "détendre" ce muscle, et faire échapper l'acide lactique. C'est douloureux, je ne vous le cache pas. Ce qui prouve que ça venait effectivement de là!
Ce qui est intéressant c'est surtout les conseils qu'elle m'a donnée ensuite pour éviter cette douleur. Je vais essayer de vous en faire la liste.

- Ne PAS dormir ni sur le ventre, ni au 3/4 sur le ventre et sur le côté. Il faut vraiment dormir sur le côté ou sur le dos, pour éviter les torsions du dos.
- Il faut boire quand on fait du sport, pour nettoyer l'acide lactique qui stagne dans les muscles. Et oui, nos muscles sont incapables de l'évacuer tout seul!!!! Il faut donc l'y aider, notamment en buvant de l'eau.
- Il faut s'étirer après une séance de sport, deuxième manière d'évacuer le fameux acide! Ça ne sert à rien de tirer dessus comme une brute pendant 10 000 ans. Ils faut étirer le muscle et quand on sens qu'il est bien à fond, on inspire et expire profondément 4 fois. Ça permet de bien oxygéner le muscle.
- Elle m'a conseillée aussi de bien échauffer les muscles avant l'effort, notamment pour le Bourges-Sancerre, par exemple avec une crème chauffante.
- Après l'effort, avant de prendre la douche classique, elle m'a également conseillée de faire couler de l'eau froide sur mes jambe pendant 2 min, et après de prendre une douche chaude classique. En gros les muscles se contracte et se décontracte et comme à chaque fois, c'est pour l'acide lactique. En règle générale, la chaleur permet de détendre le muscle et une bouillotte sur la jambe douloureuse ça aide!
- et enfin, il ne faut pas croiser les jambes....
Voilà, en gros, voilà gros, je faisait TOUT de travers!!!

Je suis rentré à pieds de mon rendez-vous. A l'aller, j'avais ma douleur habituelle à la hanche, au retour... rien, nada!!! Alléluia!!!! Rien que ça, je trouve ça magique! Et ça motive pour la suite. 
J'ai pour mission de boire beaucoup, beaucoup d'eau pendant 48h, pour bien évacuer l'acide lactique qui s'est échappé de mon muscle. Et de faire mes étirements tous les jours jusqu'à mon prochain rendez-vous.

Je vous conseille vivement de vous rapprocher d'un chiropracteur en cas de douleurs récurrentes, car c'est le médecin le plus habilité à vous aider!!!!

A bientôt, et bon sport à tous!!!!